Editorial de janvier 2018

Envoyer Imprimer PDF

20161212 153207

 

Mes chers OM et YL qui êtes le REF, au nom de tous mes collègues du conseil d'administration, je vous adresse nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Et pour reprendre une expression entendue récemment, en 2018, nous aurons besoin de vous.

De vous tous rassemblés, pour porter le radioamateurisme français au meilleur niveau, tant par vos réalisations et vos innovations que par votre trafic exemplaire.

De vous tous, dans vos radio-clubs, dans vos associations locales, dans l'organisation de salons et rassemblements, bref dans tout ce qui fait notre dynamisme, pour assurer le renouvellement de notre population par la formation des nouvelles recrues. Bref, le contraire du repli individuel, alors que nous pouvons nous considérer comme le premier réseau social de communication de l'histoire. Nos pères fondateurs l'ont bien compris en choisissant le nom de notre association en 1925.

En 2017, nous avons connu certains succès médiatiques, avec la mission Proxima de Thomas Pesquet, avec tous ces contacts réussis dans les écoles. Je veux particulièrement remercier toutes les équipes de bénévoles qui ont participé au succès de ces rendez-vous avec FX0ISS. Toujours dans le domaine spatial, nous devrions voir cette année le résultat de notre partenariat avec les milieux scientifiques puisque le satellite PICSAT devrait être lancé dans les jours qui viennent. Picsat est un nano-satellite dédié à l’observation du passage de la jeune exoplanète Beta Pictoris b devant son étoile Beta Pictoris.  Il a été développé et construit au sein du pôle Haute Résolution Angulaire en Astronomie du LESIA (Laboratoire d’Études Spatiales et d’Instrumentation pour l’Astrophysique) avec lequel le REF a signé une convention de partenariat en septembre 2016 (le LESIA fait partie de l’Observatoire de Paris). Cette convention a permis la création d'un radio-club et le passage d'une licence à l'Observatoire. Dans un rôle de facilitateur, le REF est intervenu auprès de l’IARU pour faciliter l’obtention des fréquences de montée/descente, en contrepartie de quoi ce nano satellite sera accessible aux radioamateurs en dehors des périodes de contrôle.

Comme j'ai eu l'occasion de vous en parler, nous avons entrepris depuis trois ans la numérisation des Radio-REF qui ne bénéficiaient pas à l'époque de la photocomposition numérique. Notre vice-président F4GLJ est en contact avec le radio-club F8KHR, et plus particulièrement avec F6DBL et F1JKJ qui ont proposé leur aide au REF pour la numérisation des Radio-REF de 1982 à 2000.

En votre nom, je veux ici leur témoigner notre reconnaissance pour cette aide précieuse.

A ce jour, trente ans sont disponibles en ligne pour tous nos membres. Nous pouvons continuer cette mise en ligne pour les années antérieures, et même pour le "Journal des 8" dont nous avons toute la collection, mais se pose la question de la pertinence technique de cette mise en ligne. N'est-ce pas plutôt de l'histoire, et ne doit-elle pas figurer dans la partie publique consacrée au Service Historique du REF ? La question n'est pas tranchée.

Comme vous le savez, nous préparons dès le début d'année notre congrès qui aura lieu cette année à Mulhouse début mai. Dans le prochain numéro de Radio-REF, vous trouverez l'annonce officielle de l'événement. Nous devrons élire lors de ce congrès un certain nombre d'administrateurs. N'hésitez pas à porter votre candidature pour faire bénéficier notre REF de vos compétences. Et pour paraphraser ce qu'un autre président disait, demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour le radioamateurisme et le REF.

Bonne année 2018.

 

 

Lucien SERRANO, F1TE
Président du REF

 

Editoriaux archivés

 

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1