Editorial de novembre 2018

Envoyer Imprimer PDF

20161212 153207

 

Nous venons de vivre un grand moment de rencontre et de partage avec notre salon HAMEXPO.

Vous étiez une fois de plus nombreux au Mans, et nous constatons une fréquentation en hausse. Je me fais le porte-parole de l'équipe organisatrice pour vous remercier tous d'être venus apporter votre soutien moral aux trente candidats qui passaient leurs certificats HAREC ce jour-là.

La session d'examen pour leur obtention s'est déroulée à la satisfaction générale en présence de l'ANFR qui organisait l'épreuve. Sur les trente candidats, 12 sont reçus à l'examen et recevront dans les prochains jours leur indicatif valant licence. Ils sont 20 au total si l'on intègre les réussites partielles sur une des deux épreuves. C'est pour le REF une contribution significative à notre problème national de recrutement. De l'aveu même des candidats qui n'ont pas réussi toutes les épreuves, c'est le manque de préparation qui est en cause. Ce sont bien les candidats et non le REF qui passe cet examen. Un programme existe, et le travail individuel est indispensable ; nous ne sommes que des facilitateurs.

En 2019, nous allons mettre particulièrement l'accent sur la formation et le passage des certificats. En effet, dans les forums spécialisés, tout le monde nous parle de ce problème, mais finalement peu d'actions concrètes sortent de ces discussions. C'est ce qui nous a conduits à négocier avec l'ANFR ces sessions d'examens. Nous allons établir avec elle et les organisateurs de salons le calendrier des prochaines sessions de 2019.

Il existe de nombreux programmes de contrôle de connaissances mais, sans vouloir minimiser les actions locales qui assurent aujourd'hui ce travail, il y a finalement peu de programmes pédagogiques de formation modernes, dynamiques et attractifs. Nous avons sélectionné et mis en ligne sur nos serveurs du REF la toute nouvelle version Web du programme EXAM'1. Ce programme à l'origine créé par F5AXG (SK) est maintenu pour sa base de connaissances par Jean-Luc F6GPX. Il a été repris dans une version pour Smartphone Androïd par Jérémy F4HKA et en version en ligne par Valentin F4HVV. Ces programmes de contrôle de connaissances sont évidemment très utiles mais ce ne sont qu'un aspect du problème, l'autre étant la formation pédagogique, comme celle dispensée en ligne par le radioclub F6KGL-F5KFF. Ce sont les deux termes de cette équation que nous souhaitons réunir dans ce projet de formation en ligne dont je vous ai parlé, le MOOC radioamateur.

En février et mars 2018, nous avons rencontré le directeur du contrôle des fréquences de l'ANFR qui est en charge du service amateur. Nous avons alors évoqué avec lui ces problèmes de formation. C'est avec le concours de l'Agence que nous souhaitons réunir tous les aspects de l'accès pour tous au service amateur : formation pédagogique, évaluation des connaissances et examen final validé par l'ANFR, comme ce fut le cas pour cette dernière étape lors de notre salon HAMEXPO. Mais pour mener à bien ce projet cohérent, il nous faut l'apport d'un certain nombre de volontaires pour animer une telle opération. Il existe une commission formation au REF qui est tombée en sommeil, laissant la place ici et là à des initiatives locales. Cette commission a fait en son temps un excellent travail, mais nous sommes persuadés que les technologies du Web peuvent nous permettre de changer totalement la manière dont notre formation doit être dispensée.

Nous lançons ici un appel général pour la constitution d'un groupe de travail en vue de l'animation du projet sous ses différents aspects. Voici un an que nous y travaillons. Il est temps maintenant de rassembler tous les acteurs, formateurs et développeurs, dans une nouvelle commission formation disposant de tous les moyens nécessaires, avec l'appui de notre administration de tutelle. Nous l'avons de nouveau longuement rencontrée à l'occasion de la conférence Spectre et Innovation organisée par l'ANFR. Elle nous a assurés de son soutien pour la création d'une filière officielle de formation. Mais de notre côté, nous devons tous ensemble faire les efforts nécessaires. Je souhaite que vous soyez nombreux à répondre à cet appel. Nous avons besoin pour ce projet de tous les radio-clubs formateurs, et c'est vers leurs responsables que je lance cet appel à contributions pour le succès de l'opération. Une adresse mail est à votre disposition pour recevoir vos souhaits : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Nous créerons ensuite l'espace de travail collaboratif nécessaire à la conduite du projet.

 

Lucien SERRANO, F1TE
Président du REF

 

Editoriaux archivés

 

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1