Editorial de septembre 2018

Envoyer Imprimer PDF

f5djl

 

Septembre, le temps de la rentrée ! Après un été certes chaud mais que nous espérons pour tous reposant et propice à la pratique d’autres formes d’activités radioamateur (portable, expédition, conférence ou salon), nous voici donc tous de retour. Rassurez-vous, notre Président est aussi revenu, et bien au travail, mais nous sommes convenus que de temps en temps l’éditorial mensuel serait écrit par un membre du conseil d’administration. Alors, pour cette rentrée, je suis le volontaire, et je me propose de développer quelques thèmes qui ont ou vont animer notre communauté radioamateur dans les mois à venir.

Activité nationale, internationale et IARU :

Comme vous le savez, un rôle essentiel de l’IARU est la représentation de notre communauté radioamateur dans les multiples réunions internationales (CEPT…) chargées de la gestion du spectre radioamateur, et en particulier dans le cadre de la préparation de la Conférence Mondiale des Radiocommunications 2019.

Nombreux sont les sujets relatifs au service amateur, et ils nécessitent l’attention et les compétences des équipes internationales et françaises, de l’impact de la transmission de puissance sans fil aux véhicules électriques à la gestion du spectre de fréquences, en particulier de la bande 50 MHz. Ce travail fait aussi l’objet de discussions préparatoires au niveau national, et l’équipe REF/ IARU oeuvre très activement pour le bénéfice de tous les radioamateurs.

Ceci restera une priorité essentielle de cette rentrée 2018/2019, et nous maintiendrons l’important investissement humain nécessaire pour représenter efficacement la communauté radioamateur auprès des administrations françaises et internationales. Dans ce contexte de négociation parfois complexe, la cohérence de notre communauté radioamateur est indispensable au-delà des divergences locales, celles-ci risquant d’affaiblir inutilement nos demandes. Nous vous tiendrons informés dans les mois à venir de ces développements, et d’ores et déjà je vous invite à lire sur le site de l’association la traduction (ou l’original) du billet écrit par Don Beattie G3BJ, président de l’IARU pour la Région 1.

Nous aurons aussi à coeur de poursuivre dans les mois à venir le développement d’une relation basée sur la confiance et le partenariat avec nos administrations françaises. Des projets ont été amorcés à la suite du Hackathon ANFR (projet VigieRadio) en début d’été et d’autres, nous l’espérons, vont démarrer prochainement.

Démographie radioamateur et richesse de nos activités : Un des axes de réflexion de nombre d’entre nous, et bien sûr du conseil d’administration de votre association, est le constat que le nombre de radioamateurs diminue, et notre pyramide (inversée) des âges montre un renouvellement de la population radioamateur aux caractéristiques inquiétantes : au-delà d’une décroissance lente mais constante, deux indicateurs doivent nous interpeller : plus de 60 % d’entre nous (radioamateurs) sont des seniors de plus de 60 ans, et moins de 10 % sont des « jeunes » de moins de 45 ans. Ces chiffres français sont très similaires à ceux de nombreux pays européens.

Il est donc de la responsabilité et de l’action individuelle et collective, avec bien sûr le soutien matériel et technique du REF, d’agir afin d’encourager de nouveaux radioamateurs à rejoindre notre activité. Les propositions faites à la DGE, l’initiative de faciliter le passage de l’examen lors de HAMEXPO qui a reçu un accueil extrêmement favorable (30 inscrits en moins de 10 jours) ne sont que les premiers exemples de ce qui peut être fait dans ce but, mais il est de notre responsabilité à tous dans nos radio-clubs ou association locales de réfléchir et d’agir dans ce sens.

Le développement des technologies d’aujourd’hui comme le traitement numérique du signal, les objets connectés, la délocalisation et la distribution des traitements, doit inévitablement nous inciter à faire évoluer notre loisir technique et notre passion.

La diversité de nos activités allant de notre rôle citoyen dans les situations d’urgence au trafic DX, aux concours ou à la construction de nos matériels, offre un champ immense d’expérimentations nouvelles. Sans sectarisme, il est parfaitement possible pour tous d’y trouver la satisfaction de découvrir et de pratiquer des techniques récentes ou plus éprouvées, en fonction des besoins et des aspirations de chacun. Cette richesse est notre force et doit permettre d’attirer de nouveaux radioamateurs (jeunes ou un peu moins jeunes) avec des profils certes différents de celui d’une majorité d’entre nous mais qui, par complémentarité, deviendront progressivement le socle de notre activité en 2030/2040.

Nous espérons vous rencontrer nombreux à HAMEXPO le 13 octobre au Mans ou lors d’autre salons ou évènements locaux, et soyez certains que nous serons heureux de discuter avec vous de ces projets et d’écouter vos propositions.

Renouvellement adhésions 2019 et Règlement Général à la Protection des Données (RGPD) : La rentrée marque aussi le début de la période de renouvellement des adhésions, votre soutien continu est essentiel à la réalisation de nos actions. Toujours soucieux de la protection de vos données, le Conseil d’administration a parmi ses activités estivales procédé à une revue de leur traitement, conformément à la règlementation européenne récente.

Dans le numéro d’octobre de votre revue et sur le site du REF prochainement, vous trouverez tous les détails de notre politique de gestion des données et les actions très simples que nous mettrons en place lors du renouvellement de votre adhésion 2019.

Nous vous souhaitons à tous une excellente rentrée.

73 de Jean-Louis Truquet F5DJL.



 

Editoriaux archivés

 

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1