Contributions à la conférence de Varna

Envoyer Imprimer PDF

Conférence triennale de l'IARU région 1

Voici la liste des contributions à la conférence qui ont été recueillies.
Certaines contributions sont encore en cours de discussion et ne seront pas forcement retenues.

liste

Contribution N°1

Contribution N°2

Contribution N°3

Contribution N°4

Contribution N°5

Contribution N°6

Contribution N°7

Contribution N°8

Contribution N°9

Contribution N°10

 Contribution N°11

 

La contribution N° 6 a reçu un avis défavorable de la commission des concours pour les raisons suivantes :

Les concurrents soumettraient leur log au robot commun de l'IARU sans passer par les associations membres de l'IARU. Si un contest est organisé sur la même période par une association membre, alors les concurrents pourraient ne pas soumettre leur log à leur association nationale.

Le filtre opéré par une association nationale est sans doute le meilleur contrôle que l'on puisse opérer localement en termes de régularité des conditions d'utilisation des stations. Je ne suis pas certain qu'un correcteur HA puisse opérer un contrôle avisé d'un log F et vice versa.

D'autre part, nous voyons dans ce procédé un risque de désaffection de ces concours par un certain nombre de contesteurs. En effet, pour les concours IARU la notion de classe de puissance A, B et C comme nous les connaissons en France n'existe pas. Un concurrent F limité à 120W ou moins figure dans le même classement qu'un concurrent européen qui lui peut disposer d'une puissance légale bien supérieure (par ex 1500W en OK). Les places obtenues risquent donc de s'avérer quelque peu désespérantes et représente un risque évident vis à vis de la participation de stations modestes.

Enfin, si certains participants envoient leur log à l'IARU sans l'envoyer au REF, le classement que pourrait réalisé le REF ne serait plus du tout pertinent. A quoi bon élaborer un classement si les premiers ne sont pas présents ?

On pourrait extraire des résultats F du classement européen. Mais alors nous (le REF) ne serions plus responsables de la correction car nous ne disposons plus des logs nécessaires. Plus questions donc d'éditer des diplômes ou quelque récompense d'aucune sorte si nous nous contentons de collationner des classements établis par d'autres. Là aussi, il y a un risque à terme sur la participation. On peut légitimement se poser la question de savoir pourquoi une association étrangère réaliserait une correction de meilleure qualité que celle qui serait réalisée par le REF.

 

Liste des contributions retenues au au 26 mars

 liste12

 

Les commentaires sont à envoyer à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Cordiales 73
Pierre-Louis F5NED

Mise à jour le Mercredi, 26 Mars 2014 20:20  

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1