Station radioamateur
Bienvenue sur le site du REF
 
 
L’association Réseau des Émetteurs Français a été fondée à Paris en avril 1925.
 
L'objet de l'association est de créer un lien amical entre les radioamateurs, les écouteurs des bandes radioamateurs ou toutes personnes s’intéressant aux activités radioamateurs et s’engageant à en respecter les règles.
 
Si vous souhaitez découvrir ce qu'est le radioamateurisme, nous vous invitons à parcourir la rubrique "Radioamateurisme, qu'est-ce que c'est ?" qui vous dévoilera les multiples facettes de cette activité passionnante.
 

adhesion 2020   hamexpo

 

Position finale de la CEPT pour la CMR 2019

       IARU 

 

wrc-2019-logo-220x75 

 

Informations IARU – La réunion préparatoire pour la CMR19 a finalisé ses positions pour la CMR-19

Le groupe de préparation à la conférence CEPT s'est réuni cette semaine à Ankara, en Turquie. Les points relatifs aux services amateurs qui ont été finalisés sont les suivants :

  • Accord sur une ECP (position européenne commune) concernant l'attribution de 50-52 MHz au service d'amateur en région 1 à titre secondaire, avec la possibilité pour les pays d'ajouter leur nom à une note de bas de page octroyant le statut primaire à 50 - 50,5 MHz (WRC Point 1.1 de l'ordre du jour)

  • Accord sur une proposition commune concernant le spectre à prendre en compte pour les télécommunications mobiles internationales, qui n'inclut pas à présent le spectre du service d'amateur primaire entre 47 et 47,2 GHz (Point 1.13 de l'ordre du jour des WRC)
  • Accord sur un ECP qui conserve la position réglementaire actuelle dans la bande de fréquences 5725-5850 MHz, ce qui comprend les attributions secondaires au service d'amateur et au service d'amateur par satellite (Point 1.16 de l'ordre du jour de la CMW)
  • Retrait de la bande amateur 144-146 MHz du spectre à étudier.de la proposition française (Point 10 de l'ordre du jour de la CMR)
  • A la demande expresse de la Commission européenne, un point de l'ordre du jour de la CMR-23 a été jugé nécessaire pour traiter de la protection mondiale des systèmes régionaux de navigation par satellite contre les émissions d'amateur dans la bande 1240-1300 MHz. Un projet de résolution de la CMR a été adopté, soulignant l’importance de cette bande de fréquences pour le service radioamateur et excluant explicitement la suppression des attributions existantes dans le cadre du point de l’ordre du jour proposé. (Point 10 de l'ordre du jour de la CMR)
  • Aucun changement à la proposition déjà convenue de la CEPT sur le transport d'énergie sans fil (point 9.1.6 de l'ordre du jour de la CMR). Aucun changement n’est nécessaire dans le Règlement des Radiocommunications pour traiter la question de la fréquence d’exploitation du WPT-EV, il laisse toutefois ouverte la question des rayonnements non essentiels émis par le WPT-EV.

Commentant les résultats de cette réunion, Don Beattie, président de la région 1 de l’IARU, G3BJ, a déclaré que l’équipe de l’IARU à Ankara (les seuls représentants du service amateur à la réunion) avait présenté des arguments convaincants en faveur de la position du service amateur et qu’il était heureux que les régulateurs aient reconnu l’importance du service amateur. Il a remercié toutes les personnes qui avaient contribué au résultat de la conférence.

Ces questions sont maintenant du ressort de CMR (Conférence Mondiale Radio) pour décision finale. Cette réunion aura lieu en Egypte en novembre2019 et l’IARU y sera représenté.


Communiqué de l'IARU R1

  alt


 

 

 

Réunion inter-associations

Réunion inter-associations le 22 septembre 2019

Conformément aux messages du 5 juin et du 15 août  adressés à l’ensemble des associations françaises de radioamateurs, l’AMSAT-F, le DR@F, l’URC et le REF ont travaillé ensemble cet été afin de présenter dans une lettre commune à l'ANFR nos demandes et remarques relatives aux services amateurs en vue de la préparation de de la Conférence Mondiale Radio 2019. 

Dans la continuité de ce travail commun entre les associations françaises, l’Amsat-F, le DR@F, l’URC et le REF ont donc décidé d’organiser ensemble deux réunions de travail :  une en septembre et une seconde en octobre afin d’établir un plan de travail sur des sujets plus spécifiquement français, et dans le but de définir les thèmes pour lesquels nous allons proposer des actions pratiques et des recommandations ou demandes à l'administration. A ce jour les thèmes considérés sont la coordination des relais et des fréquences, la formation, les examens et les modifications souhaitées de la règlementation française (liste non définitive) . L’objectif de cette démarche est de montrer que la communauté radioamateur, en reconnaissant bien sûr toute sa diversité, est une communauté responsable et capable de propositions constructives et pragmatiques. 

La première réunion physique aura lieu le dimanche 22 septembre dans les locaux de l’Electrolab de Nanterre, que nous remercions pour son accueil. Cette première réunion aura pour objectif de confirmer la liste exacte des thèmes de travail évoqués ci-dessus, ainsi que les méthodes utilisées afin de progresser sur ces thèmes (réunions dématérialisées, etc.). Chaque association souhaitant être représentée devra confirmer par courriel à  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. sa participation avec le nom du participant avant le 10 septembre 2019. L’agenda détaillé et les détails d’organisation lui seront alors communiqué le 12 septembre 2019. Il est à noter qu’une deuxième réunion physique est prévue le 13 octobre 2019 dans la continuité du Salon HAMEXPO. 

Sylvie F1PSH, Christophe, Pierre F1SHS et Jean-Louis F5DJL

URC, AMSAT-F, DR@F et REF

 


Page 1 sur 62

Chercher sur le site

Dans votre agenda

Aucun événement

Connexion rédacteurs

Réservé aux rédacteurs de rubriques. Pour la connexion à l'espace membres utiliser le menu principal