Editorial de mars 2019

Envoyer Imprimer PDF

20161212 153207

 

La grande actualité du mois, c’est évidemment la mise en service du satellite géostationnaire QO 100 qui vient d’ouvrir ses transpondeurs au trafic amateur.

Comme vous le savez peut-être, l’an dernier au salon de Friedrichshafen, nous avons manifesté notre reconnaissance à notre homologue Qatari, président du QARS, pour son implication dans ce projet de
satellite, alors en instance de lancement.

Après un lancement parfait et après la phase de positionnement en orbite, voici venu le temps de l’exploitation amateur. Depuis l’ouverture le 14 février des deux transpondeurs, bande large pour la  DATV et bande étroite pour les autres modes classiques, de nombreuses stations sont actives, tant en en télévision numérique qu’en SSB et CW.

Avec ce transpondeur, nous disposons d’un outil permettant de trafiquer et de recevoir des images sur le tiers de la surface du globe avec un potentiel de 180 DXCC, ceci avec des moyens très modestes sur lesquels nous reviendrons
dans les colonnes techniques de Radio-REF.

C’est une opportunité pour nous de renouer avec ce qui justifie l’existence de notre service amateur, je veux parler de l’expérimentation dans des domaines techniques moins connus par la plupart d’entre nous : les techniques de transmission d’images en mode numérique bas débit.
Nous avons là un outil assez extraordinaire pour revenir aux fondamentaux du service amateur qui, je le rappelle, a pour objet :

« l’instruction individuelle, l’intercommunication et les études techniques effectuées par des amateurs qui sont des personnes dûment autorisées s’intéressant à la technique de la radioélectricité à titre uniquement personnel et sans intérêt pécuniaire ».

Ce satellite inaugure une ère nouvelle pour le service amateur en offrant à tous la possibilité d’expérimenter dans ces modes nouveaux, avec des techniques actuelles, sur un champ d’expérimentation couvrant une bonne partie du globe.

Les premiers expérimentateurs sont enthousiastes et personnellement, je ne peux que repenser aux premiers essais transatlantiques des pionniers comme F8AB ou F8CT. Bien sûr, le trafi c satellite n’est pas une nouveauté, et les satellites amateur défilants nous ont procuré bien des satisfactions depuis plus de 40 ans.
Mais dans le cas de QO-100, c’est vraiment un autre horizon qui s’ouvre.
Alors pour rester fidèle à nos traditions, je vous engage vivement à vous pencher sur le projet.

Je compte sur tous les expérimentateurs pour fournir à Radio-REF leur description des solutions techniques utilisées.

Les 18, 19 et 20 mai se déroulera notre congrès, et à cette occasion vous aurez à vous exprimer sur les rapports que nous allons publier dans le prochain numéro.
Comme d’habitude, le vote pour les candidats au conseil d’administration sera organisé. Le scrutin pourra se dérouler par Internet, et nous insistons sur la priorité qu’il faut donner par rapport au vote papier à cette forme de vote, plus économique pour tous. Nous préférons verser des subventions aux radio-clubs
ou sponsoriser des activités plutôt que régler des factures à la Poste.

Il reste encore quelques jours pour vous porter volontaire au conseil d’administration du REF. Nous avons besoin de toutes les sensibilités et de toutes les expériences pour faire vivre et progresser notre association. Rendez-vous est donc fixé lors de notre congrès les 17, 18 et 19 mai 2019 à Saint-Malo.
Soyez nombreux à participer à ce rendez-vous annuel très important pour le REF.

 

Lucien SERRANO, F1TE
Président du REF

 

Editoriaux archivés

Mise à jour le Samedi, 29 Juin 2019 18:19