Editorial de novembre 2019

Envoyer Imprimer PDF

 f5djl

Octobre fut un mois très riche en évènements radioamateurs, avec entre autres deux salons dont la réputation n’est plus à faire :   HAMEXPO 2019 le 12 octobre au Mans et SUD EXPO RADIO le 26 octobre à Monteux.  

HAMEXPO 2019 : L’édition 2019 a battu un nouveau record, avec 1350 participants et de très nombreuses innovations : transmission DATV des conférences via le satellite QO-100, Hackathon, présence et conférence de l’ANFR, de multiples ateliers et démonstrations, etc.  
Vous trouverez dans ce numéro un compte-rendu détaillé de cet évènement, et je voudrais profiter de cet éditorial pour remercier tout d’abord nos très nombreux visiteurs, car ce salon est votre salon et son succès est votre succès. Mes remerciements s’adressent aussi aux exposants professionnels, aux associations, aux conférenciers et aux brocanteurs, sans oublier bien sûr, présente pour la première fois en 2019, l’Administration (ANFR) et ses cinq représentants pour répondre à vos nombreuses questions. Merci aussi à l’Agence pour l’organisation sur place de l’examen HAREC avec huit nouveaux certificats attribués, cinq réussites partielles et un major, avec le plus haut score jamais réalisé à cet examen depuis sa mise en place !

SUD EXPO RADIO à Monteux le 26 octobre fut aussi une très belle édition qui offrit l’occasion de multiples rencontres à la communauté radioamateur du Sud, car il est vrai, Le Mans peut paraître un peu lointain depuis le Sud-Est. Une superbe ambiance et une très grande convivialité.

J’aimerais souligner l’importance de ces rassemblements et remercier tout particulièrement les équipes locales ARAS72 et ARV84 pour ces deux évènements, mais aussi toutes les équipes qui prennent en charge de tels évènements au cours de l’année. Dans le contexte parfois trop individualiste de notre communauté comme celui de notre société, ces réunions sont de merveilleux outils de partage et de promotion de la magie des ondes, et d’ouverture vers d’autres communautés :  makers, fablab, industriels, universités … Avec l’aide de tous, nous souhaitons vivement poursuivre cette approche dans les mois à venir, dans le cadre de nouveaux partenariats.  

Mi-octobre s’est aussi tenue à Nanterre la deuxième réunion du Groupe Inter Associations Radioamateurs (GIAR). Dans la continuité des actions de l’été, l’URC, le DR@f, AMSAT Francophone, VE-France, la FFBRA et le REF ont établi une première version de la charte des groupes de travail ainsi que les priorités des groupes thématiques (voir le communiqué sur les sites des associations). Le mois de novembre verra maintenant la publication de la charte et la mise en place physique des premiers groupes thématiques.

Enfin, la Conférence Mondiale Radio (CMR 2019) a débuté le 28 octobre. Elle se tiendra jusqu’au 22 novembre à Sharm El-Sheikh, avec plus de 3000 délégués venus du monde entier, afin de définir les modifications à la règlementation mondiale qui gouverne l’utilisation du spectre radioélectrique. Une équipe de 14 membres de l’IARU participera à cette conférence dans le but de protéger et d’améliorer les allocations de fréquences aux services amateurs.

Comme vous avez pu le lire ci-dessus, l’actualité est intense. Vous trouverez dans ce numéro l’appel à candidatures au Conseil d’Administration de votre association et les premières informations sur notre Congrès 2020 à Bressuire. Au-delà de l’aspect statutaire de cet appel, les tâches sont nombreuses.  Dans une situation financière saine, de nombreux projets innovants sont envisagés, et le REF a besoin d’administrateurs entreprenants et créatifs pour moderniser et pérenniser son fonctionnement, et promouvoir le radioamateurisme. Ce sont des compétences multiples et des expériences diverses qui feront toute la richesse de l’équipe.  S’il est naturel de demander ce que le REF peut faire pour vous, il n’est pas moins légitime de vous demander ce que vous pouvez faire pour le REF ?

Avec mes meilleures 73,

Jean-Louis F5DJL.

Président du REF

 

Editoriaux archivés