Envoyer Imprimer PDF

2019 iaru vienne

Réunion IARU Région 1  – Vienne  27-28 Avril 2019

L’ensemble des associations radioamateurs membres de l’IARU-Région 1 était invité à se réunir à Vienne les 27 et 28 avril 2019. Cette réunion « mi-parcours » a permis de faire un point d’avancement suite aux actions décidées à Landshut fin septembre 2017 et de commencer à élaborer l’ordre du jour de la prochaine conférence qui se tiendra à NoviSad en 2020, et pour des actions lourdes d’établir des objectifs à longs termes, jusqu’en 2023 au moins.

En plus des réunions habituelles consacrées au suivi des dossiers des comités C4 (HF) et C5 (V/U/SHF), qui traitent des mesures à prendre pour l’utilisation optimale de ces bandes, le groupe de travail « CEM » (Comité C7) continue ses travaux initiés depuis quatre ans pour limiter au maximum les perturbations radioélectriques que subissent nos bandes.


Compte tenu du péril qui pourrait subvenir à cause du déploiement des chargeurs de voiture dans les bandes décamétriques, le Président de l’IARU R1, Don, G3BJ, a réuni par deux fois les membres du C4 et du C7 pour informer et sensibiliser aux actions à prévoir sur ce sujet majeur pour les années qui viennent.   

Cette année la délégation du REF était composée de 4 personnes : F6ETI, F6BEE, F6FHV et F4GKR, permettant de prendre part à toutes les sessions qui se tenaient en parallèle.

Jacques F6BEE a pu ainsi présenter et défendre la proposition française « VIE19 C4-004 » qui demandait la protection des segments CW en HF face à l’augmentation importante du trafic dans les modes numériques.

Henri F6FHV a présenté les activités et réflexions du groupe CEM français en deux chapitres principaux :

  •     - La définition des travaux CEM, en rappelant les objectifs et l’approche de type écologique (bandes propres) qu’elle implique tout en s’intégrant dans une démarche collaborative et totalement scientifique
  •     - Un point technique sur les Courants porteurs de ligne, incluant le déploiement des compteurs Linky, sur les perturbations dues aux chargeurs de voiture, et sur les interférences causées par les systèmes d’éclairage à LED.

Philippe F6ETI et Sylvain F4GKR ont pour leur part discuté des 37 propositions qui étaient à l’ordre du jour concernant les V/U/SHF. On déplorera que cette année, malgré de nombreux appels à contribution, aucune proposition française n’a été apportée à la discussion, ni aucun commentaire à l'agenda.

Cette conférence IARU se tenait à quelques mois de la prochaine Conférence Mondiale Radio prévue à SharmEl  Sheikh (Egypte) en novembre prochain. Rappelons que plusieurs points nous concernant sont à l’ordre du jour, en particulier notre demande d’une allocation au service amateur de la bande 50-54 MHz en harmonisation avec les allocations existantes dans les autres régions de l’UIT. Un point d’avancement général a été présenté, demandant aux différentes associations de maintenir de bonnes relations avec leurs tutelles nationales et de prendre part aux débats dans toutes les discussions préparatoires lorsque c’est possible.


Enfin, une réunion du Conseil d’Administration de l’IARU s’est tenue le jeudi et le vendredi avant l’arrivée de l’ensemble des délégués. Il a été décidé de changer le format de la prochaine conférence générale de 2020 et de la consacrer majoritairement aux deux sujets les plus importants pour notre communauté : la promotion du radio amateurisme et la défense de nos bandes. Cette proposition a été adoptée à l’unanimité des représentants des différentes associations nationales qui étaient présentes.


F6FHV, F4GKR, F6ETI, F6BEE

F6FHV-F6ETI-F4GKR-F6BEE

 


 


Mise à jour le Vendredi, 03 Mai 2019 07:08  

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1