Editorial de juin 2020

Envoyer Imprimer PDF

 f5djl

 Au moment où j’écris cet éditorial, notre pays, comme d’une façon plus générale le monde, retrouve prudemment et progressivement une physionomie plus normale. Par de nombreux aspects, les risques liés au COVID-19 sont encore présents et nous devons tous, tant sur le plan individuel que collectif, rester vigilants.

 Ce sont plus de deux mois d’une vie sociale et économique à l’arrêt ou très fortement ralentie que nous venons de vivre, une crise sanitaire et économique d’une très grande gravité dont les conséquences à venir, en particulier économiques, restent à évaluer. Notre association, et plus généralement la communauté radioamateur, a vu de très nombreuses activités suspendues, mais elle a su aussi montrer sa capacité à s’adapter rapidement et à respecter pour le bien de tous les règles mises en place : les réunions et activités des clubs suspendues, les salons et autres évènements ont été reportés et nos activités réajustées, telles que les concours.

 Mais ce fut aussi, sur une note plus positive, l’opportunité pour notre communauté de démontrer que dans ce contexte où la distanciation physique était une pierre angulaire de la stratégie de confinement, notre passion et la magie des ondes permettent de rompre un isolement inhabituel et parfois pesant. Pour certains, ce fut le plaisir de retrouver des amis, proches ou lointains. Des cycles de QSO réguliers, parfois délaissés avant la crise, ont revu le jour. Espérons que cet effet positif se prolongera !

 Toujours dans les conséquences positives de ce moment difficile, il est agréable de noter que cette période a été aussi pour nombre d’entre-nous une occasion forcée de découvrir ou de retrouver une des nombreuses facettes de notre activité : VHF, HF, hyperfréquences, phonie, télégraphie, concours, satellite, modes numériques, construction… : l’équilibre et la tolérance dans l’esprit d’ouverture doivent rester les fondamentaux de notre pratique du radioamateurisme.

 Après l’annulation de notre congrès annuel 2020 prévu à Bressuire, et devant les nombreuses incertitudes relatives aux conditions d’organisation des évènements publics en lieu fermé dans les mois à venir, ainsi que les évolutions très difficiles à prévoir des règles d’organisation de tels évènements, le conseil d’administration du REF a pris la difficile décision d’annuler notre salon national HAMEXPO 2020 prévu le 10 octobre 2020 au Mans. De très nombreux exposants et membres ont exprimé leur soutien à cette décision difficile, malgré ses inconvénients. Cette décision certes prudente est prise dans le cadre d’une approche responsable et pragmatique vis-à-vis de toute notre communauté.

 Soyez certains que l’équipe d’organisation et son partenaire l’ARAS 72 sont déjà au travail, et nous préparons une nouvelle édition, HAMEXPO 2021, que nous prévoyons le 25 septembre 2021 de 9 h 00 à 18 h 00 dans les locaux du Parc des Expositions du Mans.

 Concernant l’Assemblée Générale 2020, celle-ci fut un temps envisagée à l’issue du salon HAMEXPO. Elle sera organisée le 10 octobre 2020 à Tours, sous une forme purement statutaire, hélas sans les moments de convivialités traditionnellement attachés à cet évènement (repas, souscriptions, etc.). L’organisation de cette assemblée générale 2020 fera l’objet d’une communication détaillée dans le numéro de Juillet/Août de notre revue.

 Enfin j’aimerais conclure cet éditorial par de chaleureux remerciements et un petit coup de projecteur sur un travail patient du service historique du REF (Joël F1DUE et Gérard F2VX) ainsi que de l’équipe informatique : grâce à eux, vous trouverez désormais dans votre espace membre le Journal des 8 de 1924 – 1929.Cette collection est un complément historique de grande valeur à nos archives en ligne des revues Radio-REF depuis 1966.

Jean-Louis Truquet F5DJL, président du REF.

 

Editoriaux archivés