Compte-rendu de la réunion IARU francophone - 24 septembre 2014

Envoyer Imprimer PDF

2014-09-24 18.38.04-1Lieu : Hôtel Flamingo Grand, Albena
Présents : Florence Ntsiyep TJ3NT, Sylvain Azarian F4GKR, Afif Benlagha 7X2RO, Pierre-Louis Cassot F5NED, Tafa Diop 6W1KI, Philippe Martin F6ETI, Jean-Jacques Niava TU2OP, Claude Passet 3A2LF, Hugolin Pooda XT2HB, Jacques Saget F6BEE, Robert Scarlo 3A2CR et Hamadoun Yattara TZ6HY.
Excusés : Ashraf Chaabane 3B8VV, Rizkallah Azrak OD5RI

La réunion fait suite à des discussions informelles au cours de la conférence triennale IARU région 1 de Varna. Des responsables d''associations francophones ont fait remarquer que le REF n'avait plus de visibilité pour eux depuis plusieurs années, alors que l'activité radioamateur se développe dans certains pays africains, dans d'autres des associations sont en voie de création, et les besoins sont grands sur le plan matériel mais surtout du point de vue connaissances dans le domaine de la radio, techniques, scientifiques, administratives, et contact avec les administrations de tutelle.
Les délégués du REF expliquent que des évolutions importantes et difficiles sont advenues dans l'association nationale française, qui est passée du statut d'union de structures nationale, régionales, départementales et d'autres associations (le REF-Union) au statut

d'association simple (le REF), que ces changements ont été longs et laborieux à mettre en place sur le plan juridique (mise au point de nouveaux statuts, vote en assemblée générale extraordinaire en novembre 2013) et pratique (dissolution des structures régionales et départementales, transformation de certaines en associations locales) et que ce processus n'est pas encore terminé.
Le président du REF Lucien Serrano F1TE a pris ses fonctions en novembre 2013 et a affiché sa volonté d'être présent en France et dans la région 1 auprès de l'IARU, ce qui s'est traduit par la mise en place d'un groupe de travail IARU de quatre personnes qui forment aujourd'hui la délégation du REF à Varna. En parallèle des contacts ont été rapidement pris avec des responsables d'associations radioamateur africaines, qui ont permis d'engager un dialogue dont cette réunion est en partie le résultat.

Les besoins exprimés conduisent aux composantes d'une  coopération possible entre associations francophones membres de l'IARU région 1, qui sont décrites ci-après. Ce projet est une base de discussion, à lire et à faire évoluer.

INTRODUCTION
L'idée est de créer ou de recréer un lien efficace entre des associations francophones de l'IARU région 1.
L'Afrique bouge, de nouvelles associations sont créées, grâce notamment aux efforts de Florence TJ3NF, Tafa 6W1KI, Afif 7X2RO, Jean-Jacques TU2OP, Hamadoun TZ6HY, Hugolin XT2HB.
Les attentes dans la formation des jeunes en électronique, radio, informatique, ... sont grandes.
Le REF bouge, on y ressent le besoin d'apporter des capacités, des domaines d'expertise à des gens avec qui les Français sont très proches par la langue et par le passé, avec qui ils ont de grandes facilités de communication et de compréhension.
Les Monégasques de l'ARM s'associent à ce sentiment.

PROPOSITION
Au REF, une personne sera en charge d'établir des rapports avec les associations nationales radioamateur francophones de l'IARU région 1. Il prendra contact avec les présidents de ces associations, il créera le lien de communication. Une liste de courrier sera sans doute une bonne solution, sur laquelle les associations africaines seront inscrites sur demande de leurs responsables.
Le responsable en France mettra en relation les responsables d'associations et les groupes de travail du REF, les commissions, les experts radioamateur français.
Cette action pourra s'inscrire dans le programme STARS de l'IARU région 1.

CONTENU DE LA COOPÉRATION
Mises au point administratives
Certaines associations africaines auront besoin de définir les règles régissant l'activité radioamateur dans leur pays :
* les questions posées à l'examen
* les règles d'attribution des indicatifs
* ...
Le REF a de bons contacts avec l'ANFR, l'ARCEP et la DGCIS et pourra aider dans ces relations.

Préparation à l'examen
Au REF il existe une commission Formation.
En France de nombreux radio-clubs dispensent des cours de préparation à la licence radioamateur, des programmes de travail et de cours ont été élaborés, qui s'adaptent au niveau des candidats. Les questions posées à l'examen sont connues et recensées, elles peuvent servir d'exemple. Les cours sont disponibles sous forme de fichiers pdf.
Certains clubs retransmettent en streaming leurs cours du vendredi soir.
Le lien entre le REF et les associations francophones permettra de communiquer sur ce sujet et d'apporter les informations.

Collaboration entre associations
Des Européens sont désireux d'organiser des expéditions DX en Afrique. Le chemin est souvent compliqué sur le plan administratif, logistique, pratique.2014-09-24 18.38.15-1L'association de radioamateurs du pays envisagé peut aider à la mise en place de ces expéditions par sa connaissance des méandres de l'administration, des difficultés géographiques, ...
L'information peut être donnée au cours de salons européens où le REF tient un stand, pour promouvoir les expéditions DX dans les pays africains qui le demanderont.
Les associations africaines ont dans certains pays la responsabilité de valider les demandes d'indicatifs spéciaux. Le REF peut apporter l'information en demandant cette validation à l'administration française ou à celles d'autres pays.
Les Européens peuvent apporter de la connaissance, des livres, des revues, des cours, des logiciels, présenter des exposés sur des sujets de la radio, électronique, technologie des émetteurs-récepteurs, antennes, propagation des ondes.
Cela peut conduire à des contacts en France pour des étudiants africains qui envisagent des études ou des stages et qui ont besoin de conseils, d'information.

Diffusion de l'information en France
En France Radio-REF est le magazine mensuel du REF. Une information peut être donnée à intervalles sur la relation avec des pays africains francophones, sur le développement du radioamateurisme, cela peut susciter des idées, des projets, l'apport de connaissances. Certains radioamateurs français auront à cœur d'accompagner ces efforts par des dons de matériels dont ils n'ont plus l'utilisation.
Le salon Hamexpo est la manifestation radioamateur la plus importante en France, cette année le 18 octobre à Tours. Le REF qui en est l'organisateur tient un stand. Les associations africaines pourraient y être représentées sous la forme d'un poster les décrivant avec le nom, le pays et d'autres éléments distinctifs.

Jumelages de villes et/ou de radio-clubs
En France de nombreuses villes sont jumelées avec des villes ou des régions africaines.
Une collaboration dans le domaine de la radio est envisageable, il faut connaître les villes, les demandes, les radio-clubs locaux, les établissements d'enseignement, puis les mettre en contact pour que démarrent des relations.

Par F5NED, Pierre-Louis CASSOT

Mise à jour le Lundi, 06 Octobre 2014 19:22  

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1