Services Service QSL

Le service QSL

Envoyer Imprimer PDF

qsl5Le service QSL du REF est un des premiers services de notre association. Environ quatre tonnes de QSL, soit à peu près 1 million 500 mille cartes transitent chaque année par le siège de Tours. Près de 1.000 colis sont envoyés chaque année dans les départements et autant dans le monde entier.

Le service est assuré, pour la répartition vers les départements et vers les différents pays par des salariées rémunérées et par quelques bénévoles qu'il faut remercier chaleureusement.

La répartition dans les départements s'effectue par des QSL managers locaux sans qui le service ne pourrait fonctionner et qu'il faut aussi remercier tout autant. Bien entendu tout cela a un coût (rémunération des salariées, frais d'expédition, frais propres au local, investissement et entretien de l'informatique), qui est supporté exclusivement par les cotisations de nos membres. C'est pourquoi le service est réservé aux membres du REF. Un contrôle est effectué à l'arrivé de chaque colis en provenance de stations françaises. Cependant, afin de respecter une résolution de l'IARU, les QSL provenant de France, de l'étranger, et à destination de non membres, sont dorénavant distribuées au QSL Manager locaux.

qsl1

 

Vérifications à l'arrivée des cartes venant des stations françaises

Il est vérifié que le titulaire de l'indicatif de chaque carte est bien à jour de cotisation au REF.

S'il s'agit d'un indicatif spécial il est vérifié que le titulaire de cet indicatif est bien lui aussi un adhérent à jour de cotisation.
S'il s'agit d'un envoi groupé par un QSL manager départemental, l'appartenance au REF des différents expéditeurs est également vérifiée.

 

Statistiques des QSL à l'arrivée

Le tri à destination de la France

Il est fait informatiquement à partir de deux fichiers :

Le fichier du REF pour nos adhérents à jour de cotisation, qui contient également les indicatifs spéciaux. Pour ces derniers, il n'est plus possible depuis la fermeture du 3614 AMAT, d'avoir les information les concernants. C'est pourquoi il est instamment demandé aux titulaires d'indicatifs spéciaux de se faire connaitre au service QSL du REF en précisant le titulaire de l'indicatif, le QSL manager et les dates d'activation. Faute de ces renseignements il ne pourra y avoir l'acheminement des cartes leur étant destinées.

La nomenclature de l'ANFR pour les non adhérents.

Ceci implique que pour les non adhérents au REF qui sont en liste orange à l'ANFR il ne peut y avoir d'acheminement puisque nous ne disposons d'aucune information les concernant. C'est donc un retour à l'envoyeur.

Le tri à destination de l’étrangerqsl4

Il est fait sans intervention de l’informatique, en fonction de l’indicatif du destinataire. En effet il n’est pas envisageable d’avoir recours à un fichier mondial pour trier informatiquement les cartes. Ce tri informatique n’apporterait pratiquement rien de plus que le tri actuel.

Vous pouvez consulter la liste des bureaux QSL étranger grace à la liste maintenue par l'IARU.

 

Statistiques des QSL au départ

Quelques conseils pour faciliter le travail du siège

Eviter les cartes QSL en format double, mais si pour des raisons d'esthétique vous souhaitez utiliser ce format, il est impératif de plier chaque carte de manière à la ramener au format standard (A4 divisé par 4) et de faire en sorte que l'indicatif du destinataire final puisse être lu facilement sans être obligé d'ouvrir la carte.

Trier les cartes par pays pour celles destinées à l'étranger et par ordre alphanumérique pour celles à destination de la France. Eviter impérativement (surtout pour les indicatifs spéciaux) un envoi trié suivant l'ordre chronologique des QSO.

Dans le cadre de l'utilisation d'un indicatif spécial, il est demandé aux titulaires de se faire connaitre au service QSL du REF en précisant le titulaire de l'indicatif, le QSL manager et les dates d'utilisation de l'indicatif.

Pour les QSL managers locaux, laisser les cartes classées par expéditeurs. Surtout ne pas faire de classement global par pays ou de classement alphanumérique car cela rend particulièrement difficile le travail de vérification de l'appartenance au REF de l'expéditeur.

Réponses aux questions les plus souvent poséesqsl3

Pourquoi ne pas faire d'envoi individuel ?

Il y a 50 ans il y avait les F3, F8, F9 avec des suffixes à 2 lettres ce qui nécessitait ait un meuble de tri d'un peu plus de 2.000 cases avec l'arrivée de F2 nous sommes passés à près de 3.000 et avec les F1 à près de 3.500 cases ce qui était encore raisonnable.

Avec l'arrivée des suffixes à 3 lettres,17.000 cases seraient devenues nécessaires juste pour les F6, et il devenait impossible d'avoir des meubles aussi importants d'autant que les F1 et F5, étaient passés également des suffixes à 3 lettres et que dernièrement ce sont les F0, F4 et F8 qui sont venus grossir le compte de cases potentielles.

A l'heure actuelle il y a environ 20.000 indicatifs attribués ce qui nécessiterait au minimum 20.000 cases, ceci est matériellement impossible aussi bien terme de place qu'en mode de tri.

Pourquoi faire des envois aussi espacés vers certains pays étrangers ?

Il s'agit uniquement d'une mesure économique, les expéditions se font au plus justes tarifs ce qui amène à faire plusieurs expéditions par mois pour certains pays et une à deux fois par an pour d'autres.

Comment se fait la gestion des QSL dans les départements ?

Il appartient à chaque Association Locale affiliée de nommer un QSL manager et à déterminer comment les cartes arrivant du siège seront acheminées vers leurs destinataires. Les départements peuvent mettre en œuvre différentes manières de procéder, distribution des cartes lors de réunions, enveloppes self-adressées, fournitures de fonds pour frais d'expédition (procédé très fortement déconseillé car difficile à gérer).

L'accès au service QSL est inclus dans la cotisation au REF.

REF
Service QSL
BP 77429
37074 TOURS CEDEX 2
Par email :

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Je tiens à remercier chaleureusement les QSL managers locaux qui assurent la continuité du service dans chaque département.


Serge Lachaise, F9PV Responsable du service QSL du REF

 

Mise à jour le Lundi, 24 Mars 2014 19:19  

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1
 

Chercher sur le site

Dans votre agenda

Aucun événement