IARU

News IARU - Landshut 2017 - vendredi 22 Septembre

Envoyer Imprimer PDF

- Election au bureau de l'IARU

J'ai le plaisir de vous informer que le REF est de nouveau présent au bureau exécutif de l'IARU.

Sylvain Azarian, F4GKR, a été élu comme membre du bureau exécutif.

La présence d'un représentant de notre association à ce comité directeur est la preuve de notre engagement dans la politique de l'IARU en faveur de la promotion de notre activité, tant au niveau de la CEPT que de l'UIT, puisqu'il semble évident qu'au niveau national les choses stagnent.

Cordiales 73, Lucien F1TE, président du REF

 

Comuniqué officiel

 cliquez

Mise à jour le Samedi, 23 Septembre 2017 15:00
 

News IARU - Landshut 2017 - Jeudi 21 Septembre

Envoyer Imprimer PDF

- Assemblée plénière

L’assemblée plénière reprend l’ensemble des conclusions et contributions validées dans les différents comités pour les analyser et voter une par une. Tous les points sont concernés : rapports d’activité des différents groupes, comité HF, comité V/U/SHF, etc. Quelques modifications mineures ont été apportées en séance, l’assemblée générale a en majorité validé les recommandations qui lui ont été proposées en l’état. Après 4 heures, l’ordre du jour a été épuisé.

Le procès-verbal de l’assemblée générale sera prochainement diffusé après mise en forme pour application. Il sera téléchargeable sur le site internet de l’IARU et sur le site du REF.

Le résultat des votes pour la tenue de la prochaine conférence et du nouveau Comité Exécutif a ensuite été rendu officiel :

  • La conférence de 2020 se tiendra en Serbie,

  • Présentation de la nouvelle équipe de direction de l’IARU Région 1.

Les candidats élus au nouveau comité exécutif de l'IARU R1 sont :

  • Président : G3BJ

  • Vice-président : 9K2RR

  • Secrétaire : PB2T

  • Trésorier : HB9JOE

  • Membres: IV3KKW, DJ3HW, F4GKR, Z32TO, SM6AEN

Un grand dîner de clôture a permis dans la soirée de se réunir tous ensembles pour une dernière fois et d’honorer quelques radioamateurs qui ont apporté ces dernières années une contribution importante à l’IARU.

Il a en particulier été l’occasion de saluer les 3 mandats de Dennis ZS4BS, nous regretterons tous son efficacité, son professionnalisme et sa bonne humeur. 73 Dennis !

Mise à jour le Vendredi, 22 Septembre 2017 17:32
 

News IARU - Landshut 2017 - Mercredi 20 Septembre

Envoyer Imprimer PDF

- Comité C2 – Finances

L’analyse des comptes et des budgets de l’IARU montre que les dépenses de fonctionnement sont supérieures aux recettes, ce qui entraîne une baisse constante des réserves. Le budget de fonctionnement, tel qu’il avait été proposé lors de la conférence de Varna en 2014 ne peut pas être reconduit en l’état sans entraîner une fonte totale des réserves à l’horizon de 6 ans.

La diminution des réserves est majoritairement créée par la baisse continue des adhésions dans les sociétés membres qui diminuent à un rythme d’environ 2,5% par an. Compte tenu de la démographie dans les principaux pays membres, cette décroissance va très certainement s’amplifier dans les années à venir.

Le comité C2 analyse les propositions qui ont été faites et recommande les actions prioritaires suivantes :

  • Réduction des dépenses de fonctionnement et de représentation,

  • Réduction du budget associé aux conférences,

  • Définir des priorités d’investissement conformes aux objectifs stratégiques de l’IARU.

Une des pistes envisagées en parallèle à la réduction importante des frais de fonctionnement consisterait à augmenter le montant de la cotisation demandée à chaque société membre, sachant qu’elle n’a pas augmenté depuis très longtemps malgré l’inflation (en dehors de la problématique des fluctuations du franc suisse).

Le budget alloué au fonctionnement, en particulier en ce qui concerne la prise en charge des déplacements et frais de représentation (membres des comités et groupes de travail) est fortement réduit. Les rendez-vous physiques doivent être réduits autant que possible.

Après de longues discussions, le comité converge vers une proposition de nouveau budget à soumettre à l’approbation de l’assemblée générale. Cette nouvelle feuille de route ne propose pas d’augmentation des cotisations des sociétés membres à ce jour et structure un budget plus lisible.

- Réunion des francophones présents

Ce groupe avait été créé lors de la conférence de Varna 2014 pour favoriser les échanges et mieux défendre les intérêts des différents pays membres de l’IARU qui parlent français.

La Belgique, le Sénégal, la France, Andorre, le Luxembourg, Monaco, l’Algérie, la Tunisie, et le Liban se sont réunis pour discuter des actions qu’ils pouvaient mener en commun. Les principaux sujets évoqués concernent la représentation aux conférences IARU (proxy), le soutient aux candidatures pour le comité exécutif, le choix du pays candidat à l'organisation de la prochaine conférence.

Nous avons également évoqué différentes pistes de soutien financier pour faciliter – pour les associations nationales qui ont le plus de difficultés financières - la participation aux conférences IARU R1, actuellement partiellement pris en charge par l'IARU R1.

- Sessions spéciales « Quel avenir pour le radio amateurisme »

Deux sessions de réflexion sur l’avenir du radio amateurisme avaient été ajoutées au programme. Le fonctionnement traditionnel d’une conférence IARU suit un cycle assez formel : propositions écrites diffusées en amont de la conférence pour analyse par tous, discussion pour parvenir à un consensus puis vote. Cette année, le Président G3BJ a lancé un appel à propositions et présentations libre où chacun pouvait venir partager son expérience nationale ou faire part de ses réflexions.

La première présentation, proposée par G3BJ a tout de suite donné le ton attendu avec une première page intitulée « Radioamateur : une espèce en voie de disparition ? ». Les présentations suivantes ont permis de montrer comment procèdent quelques-uns des pays dans lesquels le nombre de radioamateurs augmente. On notera en particulier la présentation de Lisa PA2LS qui a remporté un grand succès avec le programme « YOTA » (Youth On the Air).

Ces différentes sessions ont permis ensuite de dresser les quelques priorités qui devaient être majoritairement soutenues dans le nouveau budget :

  • Promotion du radio amateurisme vers les plus jeunes,

  • Défense des intérêts des radioamateurs vers les institutions (ITU, CEPT etc.).

Mise à jour le Vendredi, 22 Septembre 2017 17:30
 

News IARU - Landshut 2017 - Mardi 19 Septembre

Envoyer Imprimer PDF

 20170920 IARU Landshut C5 group picture

- Comité C3

L’ensemble des contributions au programme du comité ont été traitées. Nous reprenons ci-après les points les plus importants, le détail des décisions sera diffusé après vote en assemblée plénière.

Site Web IARU : Nouveau site web en cours de fabrication, avec en particulier pour objectif l’idée de rajeunir, remettre en cohérence les différentes rubriques du site. Intégration et automatisation vers les réseaux sociaux. Une harmonisation des sites Internet des différentes régions est également discutée.

Programme STARS : Un compte-rendu des actions passées, des financements et de leur utilisation est présenté. Une plus grande transparence sur l’utilisation effective des fonds est demandée.

Droit à l’antenne : Quelques pays mentionnent les difficultés croissantes pour obtenir les autorisations nécessaires à l’installation d’une antenne, malgré l’obtention du certificat d’opérateur.

Entrée du Code Morse au patrimoine mondial de l’UNESCO : des actions de lobbying sont engagées pour obtenir cette reconnaissance.

L’IARU demande aux sociétés membres de recenser les différentes compétences nationales qui pourraient être sollicitées pour l’aider dans son action auprès des organismes internationaux de régulation (ITU, CEPT etc.).

- Comité C5

Les contributions concernant les concours (16) et la planification des bandes (14) ont été discutées au sein de deux groupes de travail qui ont présenté leurs conclusions au comité en vue d'être soumises à son vote. Les autres documents généraux ont été discutés en commun et soumis à l'approbation du comité réuni au complet.

On notera en particulier que les différentes contributions proposées en vue de l’extension de la bande des 6m ont été acceptées.

Le REF présentait en particulier deux contributions : une première concernant la sécurisation d’un segment « mode numérique expérimental », et une seconde relative à l’harmonisation des shifts pour les relais. La première contribution a été acceptée avec quelques modifications, la seconde a été ajournée et le Chairman a souhaité réaliser d’abord une étude globale des pratiques pour proposer des pistes d’harmonisation.

Un groupe de travail permanent "Contest" a été mis en place, et S53WW a accepté d’en être l'animateur. F5LEN a été sollicité et a accepté d’y être intégré en au titre de ses compétences en matière de "robot" de traitement des comptes-rendus.

ON4AVJ, le chairman du comité C5 représente sa candidature pour un nouveau mandat de 3 ans, il est réélu. Le comité élit DG8NGN comme vice-chairman. Le compte-rendu officiel et les recommandations adoptées seront publiés après l'issue de la conférence.

Mise à jour le Mercredi, 20 Septembre 2017 20:55
 

News IARU - Landshut 2017 - Lundi 18 Septembre

Envoyer Imprimer PDF

- Session pépinière - ouverture par G3BJ

  • Le président fait état des représentations à la conférence : 39 sociétés présentes à la conférence, 12 avec proxy, soit 51 votes.

  • Il rappelle le processus d’élection des membres du comité exécutif et l’importance de ce comité dans le fonctionnement de l’IARU.


 

- Comité C3

Les différents rapports d’activité des groupes de travail sont présentés pour commentaire ou question par les différents responsables. On peut noter en particulier :

  • Amateurs handicapés : trop faible appropriation par les différentes sociétés nationales, cet aspect doit être pris en compte par tous plus activement.

  • Charte de protection de l’enfance : le président informe de la nécessité de rester vigilant sur les évènements qui impliquent des jeunes et propose de faire signer aux participants une charge de bonne conduite.

  • Relations extérieures (régulateurs, communauté européenne, ITU) : l’IARU manque d’OM compétents, toutes les aides sont les bienvenues.

  • Activités YOTA : les derniers événements organisés ont été un grand succès et le comité d’organisation demande à l’assemblée d’approuver un budget lui permettant de développer et de conforter son action.


 

- Comité C5

Les différents groupes de travail présentent également une synthèse de leurs activités. Cette première session est l’occasion de tester un dispositif de vote électronique sans-fil développé par le DARC avec la participation de nombreux jeunes.

On notera en particulier :

  • Satellites amateurs : Une centaine de satellites en vol à ce moment, majoritairement en orbite basse. Pas assez de projets prévus pour des satellites à des altitudes plus élevées, le plus marquant restant bien sûr le satellite géostationnaire Es’HailSat-2.

  • Utilisation des bandes amateurs pour les satellites : Les critères d’éligibilité pour être accepté en coordination seront durcis et lorsqu’un projet ne démontrera pas clairement son intérêt pour la communauté amateur, un arbitrage sera demandé au régulateur du pays d’origine du projet, avec possiblement implication de l’association nationale pour fournir les argumentaires nécessaires ou assister les demandeurs.

  • Information sur les sujets défendus par l’IARU après de l’ITU et de la CEPT : un rappel détaillé du process de discussion et des possibilités d’intervention de l’IARU est présenté.

  • Approbation des recommandations de Vienne 2016 : Rappels des sujets qui ont été discutés à Vienne. Le chairman propose d’adopter ces résolutions en block et de ne pas revenir sur chaque contribution une par une.

Ensuite, les différentes contributions sont examinées. Compte tenu qu'il y a 16 propositions concernant les concours et 14 concernant les plans des bandes, il est décidé d’organiser e travail en sous-groupes.

  • Une partie des propositions concernant les concours ont pu néanmoins être discutées et soumises au vote du comité au cours de l'après-midi.

  • Les minutes de la journée ont été approuvées par le comité à l'issue de la réunion.

  • L'ensemble des travaux de la réunion fera l'objet à leur issue d'un compte-rendu officiel final résumant les décisions et recommandations adoptées.

C5 20170918 095218 resized  C5 20170918 095236 resized

C5 20170918 095242 resized  C5 20170918 100523 resized

 


 

Mise à jour le Mardi, 19 Septembre 2017 16:36
 


Page 2 sur 11

RUBRIQUE DEPARTEMENTALE

Abonnez-vous au flux RSS !

Suivez nous sur Twitter

 
iarubfra-logo1
 
 
logo anfr
 
Logo ITU-1